obombrer

Quand vous voulez parler d’une chose qui couvre d’une ombre une autre chose pour la protéger :

Vous ne direz plus que :

Les gens tous en noir avec leur parapluie déformé marchent dans les deux sens.

mais que :

Des passants noirs, obombrés de parapluies difformes, s’entrecroisaient.

 

Vous ne direz plus que :

Les poules protègent leurs bébés avec leurs ailes.

mais que :

Les poules obombrent leurs génitures (ou progénitures) de leurs ailes.


Quand vous voulez parler d’une chose qui à pour effet de rendre triste, d’une personne ou un endroit qui perd de sa lumière :

Vous ne direz plus que :

Quand j’ai vu sa nouvelle voiture, ça m’a attristé.

mais que :

La vue de sa nouvelle acquisition automobile m’obombra soudain le visage.

 

Vous ne direz plus que :

J’ai décidé de ne plus me laisser déprimer par les problèmes de la vie.

mais que :

J’ai décidé qu’aucune inquiétude ne m’obombrera à l’avenir.


Quand vous voulez parler d’une chose qui a pour effet d’assombrir :

Vous ne direz plus que :

Les couleurs de mon cahier de dessins deviennent sombres.

mais que :

Les couleurs de mon cahier de dessins s’obombrent.

Laisser un commentaire